BIOVASE
Traitement des vases : Lacs, Etangs, Plans d'eau, Rivières,Canaux
 


Description, application

Dans le plans d'eau, l'ammoniac, les nitrites et les nitrates doivent être éliminés ou maintenus à un taux trés faible pour éviter une toxicité pour le poisson et la proliférations d'algues. L'apport de BIOVASE permet le développement d'un écosystème équilibré.

Les souches bactériennes de BIOVASE vont oxyder l'ammoniac, les nitrites et nitrates, puis réduire les nitrites et nitrates en azote gazeux. Ces réactions apportent aux bactéries l'énergie et les nutriments dont elles ont besoin pour se développer. Les bactéries utilisent les sources d'azote beaucoup plus rapidement que les algues; il se développe ainsi un phénomène d'inhibition compétitive qui prive les algues de leur nourriture et empêche donc leur prolifération.

BIOVASE permet la biodégradation des déchêts organiques, de l'écume flottant à la surface et des sédiments qui sont utilisés comme source de carbone par les souches bactériennes. L'ensemble de ces actions permet d'obtenir une eau propre et claire, débarassée des algues des odeurs et des vases.

La transformation de l'ammoniac en nitrites et nitrates en milieu aqueux est un procédé qui se déroule naturellement quand les apports d'azote n'excèdent pas la capacité d'absorption du système. Cette capacité d'absorption dépend des populations naturelles de Nitrosomonas, qui transforme l'ammoniac en nitrites, et de Nitrobacter qui transforme les nitrites en nitrates. Ces réactions sont cependant trés délicates et sont rapidement inhibées par des concentrations élevées en matières organiques, ammoniaque et/ou nitrates, par une faible alcalinité et un pH inapproprié.

Les souches bactériennes sélectionnées pour BIOVASE ont été choisies pour leur capacité à stabiliser le process de conversion et à supproter des conditions qui seraient totalement inhibitrices pour Nitrosomonas et Nitrobacter. La réduction des composés organiques et la baisse de DBO engendrées par BIOVASE aide ces micro-organismes du cycle de l'azote à se développer.









La biotechnologie au service de l'environnement